Trousse de bricolage - Les essentiels

Publié le : 01/08/2018 10:06:43
Catégories : Astuces

La première chose, pour bien bricoler, c’est de posséder un minimum d’équipement. Revue de tout ce que doit contenir votre trousse de premier secours de bricoleur.

PENSEZ-Y

Bénéfices secondaires.

 

Outre les avantages objectifs du mini-bricolage évoqués ailleurs dans ce dossier (notamment la sécurité), savoir réparer les petites choses apporte d’autres bénéfices : faire des économies, tout en épatant sa famille qui, du coup, vous en sait gré. Ces petites réparations font aussi travailler vos méninges (Comment ça marche ? Comment ça se démonte ?) et votre corps (monter et descendre d’une échelle ou visser, qui un excellent exercice pour les avant-bras). Et puis, particulièrement pour les célibataires, savoir bricoler est un très bon moyen de faire des rencontres : la charmante voisine sera bien contente de vous trouver quand son robinet fuira !

Le minimum du minimum vital se compose d’un marteau moyen, d’un lot de tournevis de différentes tailles et formes (plat, cruciforme) et de deux pinces (multiprise et à molette). Très rapidement, on sera conduit à ajouter un mètre (plutôt double ou triple), un cutter, un crayon, et d’autres pinces : pince à dénuder et à bec pour l’électricité, coupante pour tout un tas de choses, tenaille pour enlever les clous…

 

Pour aller un peu plus loin dans l’équipement, passons aux clés, car celle à molette vous paraitra vite limitée. A moins d’avoir besoin d’une taille très précise, nous vous conseillons d’acheter un lot qui présente l’avantage d’être livré avec un support. Pratique pour le rangement et pour retrouver la bonne clé. Les clés sont classées par taille croissante, qui correspond au « diamètre » du boulon. Les plus répandues vont de 8 à 14, plus 17 et 19. Mais il existe bien d’autres dimensions. Selon vos besoins et votre budget, vous opterez pour des clés plates « double fourche » (une taille différente à chaque extrémité, donc plus économique) ou « mixte » (avec une extrémité plate classique et une autre de la même taille mais « à œil » pour une meilleure prise).

Vous pourrez également acquérir une série de clés à pipe, ainsi qu’un lot de clés « Allen », leur équivalent male à 6 pans, accompagnés de modèles à empreinte Torx, en forme d’étoile à 6 branches. Un coffret de clés à douilles (des embouts de différentes tailles et formes que l’on emboîte sur un manche) peut avantageusement remplacer ces outils.

 

Si vous en êtes à ce niveau, c’est que vous commencer à bricoler un peu sérieusement. Il faudra donc varier les marteaux (un gros et un petit) et penser aux outils de coupe. Scie égoïne pour tous les gros travaux, scie à métaux, et boîte à onglet pour opérer des coupes en biais. On ajoutera à tout cela des limes à bois et à métaux, et quelques accessoires : lumière de chantier (lampe torche ou baladeuse), niveau à bulle, équerre, escabeau, et des produits consommables de base : lots de vis, de chevilles, de boulons, d’écrous, de rondelles et de clous de différentes tailles, ainsi que du dégrippant, un tube de silicone et un pistolet…

Si vous ne savez que choisir, optez pour un coffret tout fait. Vous y trouverez de quoi couvrir l’immense majorité de vos besoins en outils à main. Et n’oubliez pas qu’une perceuse-visseuse est vite indispensable avant d’envisager d’autres outils électroportatifs, dont la fameuse scie sauteuse.

 

Ensuite, vous compléterez votre équipement en fonction de ce que vous avez à faire : couteaux à enduire, pinceaux et rouleaux, si vous devez peindre ; truelle et taloche pour maçonner, et ainsi de suite pour l’électricité ou la plomberie.

Partager notre article sur les réseaux sociaux

Déposer un commentaire

N°1 du bricolage en ligne

Livraison à la carte

Paiements sécurisés

Satisfait ou remboursé