Calculez la puissance de votre chaudière

Publié le : 13/07/2018 16:57:37
Catégories : Conseils

Avant de se lancer dans l’installation d’une chaudière, il est important de mesurer ce dont on va avoir besoin. Alors, à vos calculettes pour un peu de physique appliquée. Et oui, le bricolage, c’est aussi ça !

Le watt (w, ou le kw, soit 1000 watts) est l’unité internationale de mesure de la Puissance (P). Il doit son nom à James Watt, un ingénieur écossais dont les travaux sur la machine à vapeur contribuèrent à l’avènement de la Révolution Industrielle au XIXè siècle. Même si les deux sont naturellement liées, attention de ne pas confondre la puissance et l’énergie. L’unité de l’énergie, c’est le watt-heure (w-h), et plus couramment en kw-h (soit 1000 w-h). Un kw-h correspond à l’énergie consommée par un appareil d’une puissance de 1000 watts pendant une heure. Pour votre culture, sachez que l’énergie se mesure aussi en joule (J) ou en calories : 1 w-h = 3 600 J = 859 calories. Bref, là n’est pas le sujet.

En revanche, retenez que votre fournisseur d’énergie (EDF ou autre) vous vend des kwh, dont le prix est contrôlé, mais libre et variable. Selon l’abonnement, un kwh coûte autour de 0,10 €, mais peut monter jusqu’à 0,50 €, en fonction de la période et de la demande. En gros, il est plus cher quand il fait froid !

Revenons-en à l’évaluation de la puissance (P) nécessaire pour votre future chaudière. Il existe plusieurs méthodes pour la calculer. En voici une, forcément approximative, mais qui donne une idée (en w). La puissance théorique dépendra :

  • De CI : le Coefficient d’Isolation (2 pour une maison mal isolée ; 1,5 pour une maison bien isolée ; 1,7 dans la plupart des cas),
  • De CT : le Coefficient de Température extérieure (15 en montagne, 12 pour le Nord, 9 pour le Centre, 7 pour le Sud),
  • De TI : la Température Intérieure souhaitée (19° en moyenne),
  • De VM : le Volume de la Maison, soit la surface multipliée par la hauteur des pièces,
  • De DP, Coefficient de Déperdition d’Energie (moyenne 1,3).

La formule est donc : P = CI x (CT + TI) x VM x DP.

Par exemple, supposons que vous habitiez une maison de 120 m2, de 2,5 m de hauteur sous plafond, plutôt bien isolée mais située dans le Nord de la France, et que vous aimez vivre à 20°. La puissance P de votre future chaudière devra au minimum être :

P = 1,6 x (12 + 20) x (120 x 2,5) x 1,3 = 1,6 x (32) x (300) x 1,3 = 19 968 w, soit environ 20 kw.

Pour avoir une idée de l’importance de l’isolation, nous vous invitons à refaire le calcul avec un CI (Coefficient d’Isolation) de 2. On passe à près de 25 kw !

Si la chaudière produit aussi l’eau chaude, le calcul est beaucoup plus simple. Il suffit de multiplier par le nombre d’occupants de la maison par 7 kw. Si l’on est 4, ça fait 28 kw. C’est évidemment encore un calcul assez grossier et théorique.

Une fois ces deux calculs effectués, on garde le plus grand chiffre obtenu pour connaître la puissance de chaudière nécessaire. Comme en général (à part si on vit seul dans un château) c’est celui de l’eau, c’est plus facile. Et sachez que ça ne donne qu’une idée ! Nous vous conseillons un bilan plus complet avant de vous choisir votre chaudière.

Pour faire encore plus simple, disons que pour une surface inférieure à 100 m2, il faudra une chaudière d’une puissance comprise entre 20 et 27 kw, et plutôt de 25 à 35 kw pour une plus grande surface, production d’eau chaude comprise. Beaucoup de chaudières à gaz affichent une puissance autour de 24 kw qui couvre l’essentiel des besoins.

Déposer un commentaire

N°1 du bricolage en ligne

Livraison à la carte

Paiements sécurisés

Satisfait ou remboursé