Les mots électriques - Glossaire

Publié le : 01/08/2018 10:36:55
Catégories : Conseils

Outre un petit glossaire, nous allons évoquer les lois simples qui gouvernent l’électricité. La plupart découlent de la Loi d’Ohm : U = R x I. Houlà ! On en voit qui décrochent. Pourtant, loin d’être purement théorique, cette loi est bien utile pour calculer son installation. Sortez une feuille, petite révision !

PENSEZ-Y

Qu’est ce l’électricité ? 

L’électricité est l’effet de la circulation de particules chargées (souvent des électrons) dans un conducteur dont les deux extrémités possèdent une différence de potentiel. Bon ; on ne sait pas si ça vous éclaire beaucoup. En attendant, sachez que, dans nos maisons, cette électricité est transformée en chaleur, soit directement (four), soit pour échauffer un gaz dans une ampoule ou faire tourner un moteur.
 

La Tension électrique (que l’on note U, allez savoir pourquoi !) se mesure en Volt (V). Elle exprime la différence de potentiel entre deux pôles. Lorsque cette différence n’est pas nulle, elle provoque un courant électrique. En France, la tension normale est de 220-240 V.

L’Ampère (A) est l’unité de l’intensité (I), qui caractérise le flux de courant électrique. 

La Puissance (P), qui se mesure en Watt (W), est la quantité d’énergie utilisée par un appareil.

La Résistance (R) se mesure en Ohm (Ω). Elle caractérise la résistance rencontrée par le courant dans un appareil, qui le transforme en chaleur (et aussi en lumière ou en force). 

Donc, U = R x I, ça veut tout simplement dire que la tension est le produit de la résistance par l’intensité. On en déduit que la résistance se calcule en divisant U (la tension) par l’intensité (R = U/I).

Pour la puissance, voici la formule : P = U x I. Ainsi, on peut calculer qu’un appareil consommant 1000 Watts en 220 Volt, nécessite une intensité de 1000/220, soit 4,55 ampères. C’est dingue !

Pour info, sachez encore que le Hertz (Hz) est l’unité de fréquence des oscillations. On ne va pas développer si ce n’est pour préciser qu’en France le courant est en 50 Hz. 

Dans une installation électrique, le circuit est l’ensemble des fils et terminaux (les prises, entre autres), alimenté par l’arrivée extérieure et protégé par un système de sécurité (disjoncteur ou fusible). Ce système va couper le flux en cas de surtension (quand la tension est trop forte, suite par exemple à la foudre), de surcharge (quand l’intensité demandée par des appareils branchés sur la même prise est trop importante), ou de court-circuit (contact accidentel entre deux fils conducteurs du courant).

Les fils conducteurs, ceux par lequel le courant passe, sont en général en cuivre. Ils sont au nombre de 3. Le fil Phase est celui par lequel le courant arrive. Il est souvent rouge ou marron, mais ce peut-être une autre couleur, sauf bleu, ou vert et jaune. Car le bleu est réservé au fil neutre, celui par lequel le courant repart. Quant au vert et jaune strié, c’est l’indication du fil terre, qui relie l’installation à la terre via un piquet en acier pour la protéger. 

On distingue, dans nos maisons, deux types de circuits électriques séparés. Ceux destinés aux courants forts et ceux pour les courants faibles. Les premiers, en 220-240 V, alimentent en électricité l’ensemble des appareils : lumière, prises, chauffage, four, lave-linge… Les courants faibles sont ceux qui transportent de l’information : fils téléphoniques, fils d’antenne TV, réseaux informatique… Ainsi, un ordinateur est alimenté par un courant fort (la prise secteur) et reçoit ou distribue des courants faibles (prise RJ45 pour la box, USB pour l’imprimante…).

 

Déposer un commentaire

N°1 du bricolage en ligne

Livraison à la carte

Paiements sécurisés

Satisfait ou remboursé