Micro Brico, nos conseils

Publié le : 01/08/2018 10:00:28
Catégories : Conseils

Bricoleurs avertis, passez votre chemin. Nous nous adressons aux débutants en tournevis, aux empotés de la clé de douze, aux réfractaires à la pince et à tous celles et ceux qui se blessent lorsqu’ils saisissent un marteau. Pourtant, eux aussi ont droit au robinet qui ne fuit pas, à la porte qui ne grince pas, à la prise de courant qui fonctionne. Alors, quelques trucs pour s’attaquer aux micro-bricolages.

Une porte qui grince, c’est agaçant. Mais remédier au problème est on ne peut plus simple. Il suffit de lever un peu la porte et de graisser les gonds. En détail, ça veut dire ouvrir la porte (jusqu’à la sortir de son cadre), puis, après avoir protégé le dessous de la porte avec un carton plié, glisser un gros (très gros) tournevis ou un ciseau de maçon (dit aussi burin). A l’aide d’une cale en bois, faites un bras de levier pour soulever légèrement la porte afin de la dégonder. Attention, ne la sortez pas complètement de ses gonds ; à moitié ça suffit pour les graisser. Mettez une cale pour maintenir la porte en position, et placez sur les gonds de la graisse ou de l’huile de paraffine ou de vaseline. Pas d’huile de cuisine qui coule et retient la poussière. Essuyez l’excédent de graisse et enlevez doucement les cales pour remettre la porte en place. Nous vous conseillons d’être deux pour procéder à ce graissage. C’est plus prudent si vous dégondez la porte par maladresse.

Traiter une serrure qui coince est plus délicat. Attention de ne pas introduire n’importe quel corps gras si votre clé a du mal à tourner. La poussière pourrait se fixer dans le mécanisme et provoquer un grippage définitif. Le mieux est d’introduire de la poudre de carbone. On en trouve en pot, ou l’on peut la fabriquer en frottant un crayon à papier dur (2B, 3B) sur une lime à ongle. A l’aide d’un papier plié, on souffle la poudre dans la serrure récalcitrante et le tour (de clé) est joué.

Le robinet qui fuit ! Quelle galère. Pourtant, il suffit souvent de changer le joint. Munissez-vous d’un jeu de joints de différentes tailles et des clés de bon diamètre (une clé à molette est très pratique mais la multiprise, qui « arrondit » les écrous, est à proscrire). Avant de dévisser le robinet ou l’arrivée d’eau, vous aurez, bien sûr, coupé l’eau. Précision : on visse dans le sens des aiguilles d’une montre, et on dévisse dans le sens contraire. Enlevez le joint usagé et nettoyez soigneusement le support, éventuellement en grattant à l’aide d’un cutter. Placez un joint de même matière et de même diamètre et revissez le tout, sans trop serrer. Vissez à la main, et ensuite d’un quart ou d’un demi tour de clé. Normalement, ça ne fuit plus. Dans le cas contraire, recommencez. Au bout de 14 tentatives, appelez un plombier.

Pour changer une prise électrique, le point principal, c’est de couper le courant. Après, il suffit de regarder comment est montée l’ancienne, et de faire pareil avec la nouvelle. Pour ça, un truc très simple et qui peut servir même aux bricoleurs avertis qui se lancent dans le démontage-remontage d’une pièce complexe. Prenez en photo chaque étape du démontage, et passez le film à l’envers pour tout remettre en ordre. En reliant les fils de même couleur, ça ne devrait pas poser de problème.

Il serait fastidieux de détailler ici tous les petites choses que l'on peut réparer simplement à la maison. Ne vous en faites pas un monde ; la plupart sont à votre portée avec quelques outils et un peu de méthode. Alors équipez-vous correctement (voir notre trousse de premiers secours brico), prenez le temps d’observer et allez-y doucement sans vous énerver.

Déposer un commentaire

N°1 du bricolage en ligne

Livraison à la carte

Paiements sécurisés

Satisfait ou remboursé