L'arrosage

Publié le : 13/11/2018 17:50:31
Catégories : Astuces

Toujours quelque chose à faire au jardin. L’arrosage est un art délicat. Quelques conseils pour mieux hydrater votre jardin, avec moins d’eau.

• Sauf en cas de gelée nocturne, arrosez plutôt le soir ; cela limitera l’évaporation due au soleil et à la chaleur.

• Soyez plus généreux en eau avec les nouvelles plantations qu’avec celles qui ont fait leurs racines et savent trouver l’eau en profondeur. En été, les plantes en pot doivent être arrosées tous les jours.

• Arrosez abondamment, mais pas trop souvent. Comme tous les êtres vivants, les plantes vont au plus simple. Et s’il y a toujours de l’eau en surface, elles ne vont pas chercher à faire plonger leurs racines.

• En revanche, les semis ne doivent pas connaître de stress hydrique. Il est donc nécessaire de maintenir l’humidité indispensable à leur germination.

• Évitez de mouiller les feuilles des plantes. Arrosez le pied. Sauf pour certains légumes (salades, choux) qui aiment bien être aspergés.

• Si le sol est dur, n’hésitez pas à biner un peu pour l’aérer. L’eau pénètrera mieux et ça vous évitera de trop fréquents arrosages.

• Quitte à biner, profitez-en pour déraciner les mauvaises herbes gourmandes en eau.

• En paillant (avec des écorces de pin ou des restes de tonte) autour du pied, vous réduirez l’évaporation. Et ce paillage protège aussi les plantes en hiver.

• Pour savoir s’il faut arroser, planter un pieu à une trentaine de centimètres. S’il ressort terreux, vous pouvez aller faire la sieste. En revanche, s’il est tout sec, à vos tuyaux !

• Hormis pour les grandes surfaces où le tuyau d’arrosage est nécessaire (ou bien des installations d’arrosage automatique, voir nos accessoires), l’arrosoir est l’ami le plus précis de l’arroseur. Utilisez-le plutôt sans le pommeau-pluie, mais en dirigeant le jet sur le pied.

 

Déposer un commentaire

N°1 du bricolage en ligne

Livraison à la carte

Paiements sécurisés

Satisfait ou remboursé