Préparer la renaissance à l’abri d’une serre.

Publié le : 20/11/2018 10:14:05
Catégories : Conseils

Là, bien sûr, vous vous dites que la terre va se mettre en jachère et que les plantes vont rentrer dans leur coquille pour attendre les beaux jours. Toutefois, pour aider les plus fragiles à passer l’hiver et permettre à d’autres d’être encore plus belles quand le printemps reprendra ses droits, il est indispensable de les protéger du froid, du gel et de tout ce que l’hiver fait endurer à la nature. Serre de jardin, serre châssis ou serre tunnel, voile d’hivernage, film de forçage : mini mode d’emploi des maisons de vos plantes.

LA SERRE DE JARDIN :

La serre est le plus connue des abris pour plantes, au point d’en être même le nom générique. La serre de jardin classique ressemble à celle que l’on voit dans les parcs des villes : plaques de verre montées sur d’immenses châssis en acier. Toutefois, les modèles de jardin pour les amateurs (fussent-ils éclairés) sont de tailles plus raisonnables (autour de 5 mètres carrés) et de structures plus légères. Les profils en aluminium ont remplacé l’acier, et le polycarbonate est aussi transparent, résistant et isolant que le verre, sans en avoir la lourdeur et la fragilité. La plupart des modèles possède un design assez simple, mais on trouve aussi des serres d’inspiration victorienne, belles comme celles du Jardin des Plantes de Paris (en plus petit). Évidemment, vous penserez à sa position avant de l’installer : sur un terrain nivelé, à l’abri du vent, pas sous les arbres et grandcôté au sud pour bénéficier du soleil. Par la même occasion, renseignez-vous pour demander une éventuelle autorisation à votre commune.

Variante à un seul pignon de la serre de jardin, la serre adossée prend appui sur le versant sud de votre maison (toujours pour le soleil). Offrant moins de prise au vent, elle est plus facile à chauffer, surtout qu’elle est plus simple à raccorder en eau et électricité à l’installation domestique. A propos, pensez que plus une serre est volumineuse, plus il est aisé de maîtriser sa température. Mais plus il faut d’énergie (le soleil ou un système thermique) pour la chauffer.

LA SERRE CHASSIS ET DE BALCON :

La serre châssis est un autre type de serre rigide, qui ressemble à un bac transparent posé au sol. Elle permettra à vos jeunes pousses de prospérer à l’abri des plaques de polycarbonate. Comme nous en sommes aux petites tailles, n’oublions pas les serres de balcon, dont certaines sont des étagères pour prendre moins de place au sol.

LA SERRE TUNNEL :

Plus légère que la serre de jardin mais de taille parfois imposante (jusqu’à 60 mètres carrés, et beaucoup plus pour les horticulteurs de métier), la serre tunnel est composée d’un film de plastique souple, souvent doublé, tendu sur une série d’arceaux métalliques. Elle est moins coûteuse, plus simple à monter et à déplacer que la serre de jardin. Forcément, elle est aussi plus fragile, et un méchant coup de vent peut lui être fatal si elle en est mal protégée. Il convient donc de l’installer à proximité d’un mur, à la condition qu’il ne lui fasse pas trop d’ombre. Une serre à l’ombre ne sert à rien.

LE FORCAGE ET L'HIVERNAGE :

Les films de forçage sont une version réduite de la serre tunnel qui permettent de forcer la croissance des jeunes végétaux. Ils en reprennent souvent le même principe (un film plastique aéré, tendu sur des arceaux), et certains se déplient en accordéon pour une mise en place simplissime. Les voiles de croissance, eux, ne sont pas montés sur une structure, mais s’étalent directement sur le sol pour protéger les semis. Sur le même principe de ces matières plastiques respirantes, les voiles d’hivernage sont des housses servant à aider vos arbres et arbustes fragiles à supporter le froid. 

Selon vos besoins, vos moyens, la place dont vous disposez et vos exigences potagères, il y a forcément une serre qui vous correspond. Et qui vous permettra de voir venir le printemps avant les autres !

PENSEY Y :

Gare au vent d'hiver !

Le vent est le premier ennemi de la serre. Pensez donc à l’installer à l’abri d’un mur ou d’une haie, mais jamais sous un arbre (chute de branches). Pensez à la déneiger en cas de besoin (donc s’il neige), et à la nettoyer régulièrement. Si le soleil est indispensable en hiver pour une serre de jardin, l’été, il peut être meurtrier pour les jeunes pousses. N’oubliez pas de couvrir le toit pour leur éviter de cuire.

Les accessoires indispensables.

Pensez à accessoiriser votre serre avant de l’installer. Une base donnera une meilleure stabilité à votre serre de jardin et des tables et tablettes rendront le travail et le stockage plus faciles. N’oubliez pas non plus l’aération. Vos plantes ont besoin de chaleur, mais elles doivent aussi respirer ! Quant aux films souples, des pics de fixation leur éviteront de s’envoler au premier coup de vent. Si vous vivez dans une région très froide et que vous possédez des plantes tropicales, l’installation d’un chauffage est conseillée. Electrique ou à pétrole et munis d’un thermostat, les poêles de serre maintiendront une température constante.

Déposer un commentaire

N°1 du bricolage en ligne

Livraison à la carte

Paiements sécurisés

Satisfait ou remboursé