×

Comment choisir une scie stationnaire (sur table) ?

Publié le : 05/07/2021 08:00:00
Catégories : Bricolage

Comment choisir une scie stationnaire (sur table) ?

La scie stationnaire est indispensable en atelier, aussi bien pour un professionnel que pour un bricoleur amateur. Il s’agit d’un outil couramment utilisé pour couper et polir le bois ainsi que des matériaux mous comme les tôles métalliques en laiton ou en aluminium, sans oublier les supports en plastique. Un équipement adapté est donc nécessaire pour gagner en performance et réaliser des tâches précises en toute sécurité. Découvrez les critères de choix à retenir pour bien choisir votre scie sur table.

Quel type de scie électrique stationnaire choisir ?

La scie circulaire

La scie circulaire est la scie électrique stationnaire la plus courante. Grâce à un système de guidage parallèle réglable, elle permet de réaliser des découpes parfaitement droites. Il s’agit d’ailleurs de la scie circulaire à bois sur table indispensable en atelier de menuiserie. Des découpes de 0 à 45° sont également possibles en ajustant le guide.

Installée sous la table de sciage professionnelle, la scie fixe ou la scie sur table portative est disponible dans des dimensions et poids variés. La lame se règle en hauteur pour faciliter le processus de découpe.

La scie à onglet

La scie à onglet est plutôt réservée aux travaux de découpe d’angles de 45 à 90°. Le guide directement intégré à la scie à onglet avec hauteur de coupe de 100 mm permet des découpes en biais nettes.

La largeur et la hauteur de la lame varient en fonction des travaux envisagés, notamment pour une coupe de parquet électrique, de tasseaux, de lambris, de chevrons ou de plinthes. La scie à onglet avec hauteur de coupe 100mm s’accompagne idéalement d’un guide laser pour une précision optimale de la découpe et d’un dispositif d’aspiration de poussière.

La scie réversible

La scie réversible est un équipement électrique 2 en 1. Elle embarque en effet les technologies et les caractéristiques de la scie circulaire stationnaire et celles de la scie à onglet. Pour basculer d’une fonction à une autre et réaliser des découpes droites ou en biais selon les besoins, il suffit de régler le système de guidage intégré et amovible puis de mettre en place un disque en carbure ou en diamant.

La scie radiale

La scie radiale sur table professionnelle est assez similaire à la scie à onglet. Son système de guidage facilite les découpes en biais de plinthes, de corniches ou de cadres. Polyvalente, elle est idéale pour les coupes de rainures. Elle est également en mesure de prendre en charge des angles précis. À la différence de la scie à onglet qui est souvent fixe, ce type de scie électrique stationnaire dispose d’un bras mobile qui lui offre la capacité de s’abaisser.

La scie à ruban

La scie à ruban sert généralement à chantourner de grosses pièces de bois. À condition d’utiliser les lames adaptées, elle est également adaptée à la découpe d’autres matériaux, comme certains métaux ou le plastique. Relativement encombrant et particulièrement lourd, ce modèle convient plutôt aux travaux réguliers et intensifs. En général, la scie à ruban est équipée de deux volants dont le diamètre fait référence à la largeur de coupe.

La puissance et le moteur

Exprimée en watts, la puissance est un critère de choix essentiel qu’il ne faut absolument pas négliger avant d’acheter votre scie sur table. La puissance de votre scie circulaire sur table (même avec chariot coulissant) dépendra aussi bien des travaux que vous prévoyez de réaliser que de la fréquence d’utilisation de l’appareil.

La puissance adaptée

À titre indicatif, les scies sur table de 250 W conviennent parfaitement aux petits travaux de bricolage. En revanche, si vous utilisez votre appareil de manière occasionnelle, il est préférable de s’orienter vers une puissance d’environ 1 000 W offrant un excellent rendement ainsi qu’une efficacité optimale sur les pièces volumineuses.

Si les travaux portent sur des matériaux épais ou des découpes régulières, une puissance d’au moins 1 400 W est indispensable. La scie stationnaire à usage professionnel présente une puissance de plus de 1 800 W.

Les particularités du moteur

Pour des raisons de sécurité, mais aussi pour garantir la durée de vie de votre appareil, il faudrait s’assurer que le moteur bénéficie d’un système de protection contre les surcharges et les surchauffes. Une mise en marche progressive est également à prévoir pour éviter un démarrage brusque.

Les caractéristiques de la lame d'une scie stationnaire

Même si la scie stationnaire a pour principale fonction de scier du bois, elle est en mesure de découper d’autres matériaux, comme le contreplaqué, l’aggloméré, le mélaminé, du carrelage, de la céramique ainsi qu’une sélection de pièces métalliques.

Vérifiez avant tout si le dispositif est polyvalent sur la fiche produit de votre appareil. Dans tous les cas, vous devez toujours vous assurer que la lame installée sur la scie stationnaire est parfaitement adaptée au type de matériau à découper.

Des lames résistantes sont recommandées pour équiper votre machine. À titre indicatif, des modèles diamantés conviennent à la découpe de carrelage ou de pièces en céramique. Ne négligez pas non plus la profondeur de coupe de votre appareil. Les appareils les plus récents sont capables de couper jusqu’à une épaisseur de 70 millimètres.

Les diverses options

Performantes, les scies stationnaires électriques embarquent un certain nombre d’options à sélectionner selon vos besoins.

Scie stationnaire sans fil ou filaire ?

Avec la scie sur table sans fil, l’utilisateur gagne en mobilité. Sachez tout de même que l’autonomie de sa batterie varie de seulement quelques minutes à une heure maximum, en fonction des travaux et du modèle choisi. En revanche, avec un dispositif filaire, vous pourrez travailler pendant plusieurs heures consécutives, sans interruption.

Guides de sciage

Pour le dispositif de découpe, un choix de guides de sciage est toujours pratique pour des finitions nettes. Un système laser est même conseillé pour indiquer la ligne de coupe. N’oubliez pas non plus les butées qui facilitent le réglage de la hauteur de la lame ainsi que les vitesses de coupe ajustables d’un matériau à un autre.

Autres options disponibles

Pour se protéger de la lame, il est aussi conseillé d’utiliser un carter dédié. Un couteau diviseur qui évacue progressivement les débris de bois au fur et à mesure de l’avancement des travaux ainsi qu’une rallonge de table pour les grandes planches de bois sont aussi pratiques.

Photo Mathieu Chikouche

Mathieu Chikouche

Notre équipe editoriale, gérée par le fondateur de Centrale Brico, est composée d'experts et de passionnés de bricolage et de jardinage. Notre objectif est de vous proposer régulièrement des conseils, tutoriels, guides pratiques,... pour vous aider à réaliser vos travaux de bricolage ou de jardinage.

Articles en relation

Comment bien choisir sa scie ?
Publié le : 08/08/2018 14:24:41

Comment choisir sa scie circulaire ?
Publié le : 13/11/2019 19:34:47

Comment couper du bois à la scie ?
Publié le : 01/08/2018 11:09:00

Déposer un commentaire

N°1 du bricolage en ligne

Livraison à la carte

Paiements sécurisés

Satisfait ou remboursé