Comment bien entretenir son gazon toute l’année ?

Publié le : 25/02/2019 18:18:25
Catégories : Dossiers de la saison

Vous avez un jardin et vous aimez le naturel, bravo. Un beau gazon flatte le regard et sublime les massifs par sa belle couleur dense. Mais comment avoir en permanence une belle pelouse ? Quand intervenir, traiter ? Découvrez tous nos conseils pour entretenir sa pelouse tout au long de l’année.

L'entretien du gazon pour une belle pelouse

Les éléments indispensables à une belle pelouse

Avoir une belle pelouse est à la fois simple, alchimique et compliqué. En effet, si la pelouse de votre voisin vous rend vert de jalousie (!), il fait ou il a en sa possession tout ce qu’il faut savoir pour apporter les cinq éléments essentiels et nécessaires à l’entretien et à la beauté naturelle d’un beau tapis de verdure. Un bon gazon demande de la lumière, de l’eau, de l’air, des apports nutritifs et de... l’huile de coude. Au travail !

La lumière et l’eau, les alliés venus du ciel

Sans lumière ou sans eau, pas de belle et splendide pelouse. Afin de pousser de façon dense et progressive, l’herbe se nourrit de la lumière du soleil combinée à l’eau afin de convertir le dioxyde de carbone (CO2) de l’air en glucides bénéfiques à son développement. Ce stratagème naturel propre à toutes les plantes se nomme la photosynthèse et reste vital pour les nourrir. Renseignez-vous bien sur les différentes types de graminées proposées et choisissez selon l’exposition de votre terrain. Certaines graminées réclament moins de lumière comme les mélanges gazon spécial ombre, d’autres résistent mieux au piétinement ou proposent de semer le célèbre gazon anglais, fragile, exigeant et si merveilleux.

L'entretien du gazon pour une belle pelouse

les éléments nutritifs pour de bons amendements

Une belle pelouse a besoin d’azote, de phosphore de potassium mais aussi à petite dose de calcium, de magnésium, de fer ou de soufre. Certains éléments nutritifs sont apportés par la nature elle-même. Mais le jardinier averti et soucieux d’une belle pelouse devra apporter les éléments nutritifs à diverses périodes de l’année. Mais quand traiter sa pelouse ? Vous avez deux périodes majeures: à la fin de l’hiver début du printemps et à l’approche de l’automne. Cette période est d’ailleurs très propice à la création d’un nouveau gazon qui s’installera pendant l’hiver et donnera de bien meilleurs résultats au printemps suivant. Renseignez-vous dans une jardinerie sur la qualité de votre terrain. En préambule, un traitement avec de la chaux pour modifier le pH de votre sol (la chaux permet de relever le pH d’un sol acide) ou du sable qui rend le sol moins lourd, moins gras facilitera la croissance et l’installation de votre gazon. Selon votre sol, apportez du terreau, de la tourbe ou du compost à votre pelouse qui lui donnera les éléments nutritifs dont elle a besoin. Pas de recette miracle, moins le produit sera cher, plus il sera de qualité médiocre. Prenez par exemple du terreau spécial gazon, il fera l’affaire sans se tromper car adapté à une grande diversité de sol. Évitez de préférence les traitements chimiques, ennemi juré de nos précieux vers de terre qui font un travail remarquable d’aération du sous-sol sans rien demander, favorisant ainsi la pousse racinaire et le drainage naturel.

L’entretien et le traitement de votre pelouse compte sur vous

Sans intervention humaine, votre gazon va très vite accueillir des congénères malvenus dans votre jardin. Sachez que cela sera un combat de chaque année, ces mauvaises herbes étaient là avant votre gazon et comptent bien y rester ! Vous allez donc devoir vous équiper des bons outils et apporter à votre tapis vert des soins manuels indispensables à son bon entretien et sa croissance. Scarifier le sol au début du printemps et ou au début d’automne vous permet de supprimer la mousse qui étouffe les herbacées. Profitez-en pour désherber le terrain (Astuce : utiliser du vinaigre blanc vendu en grandes surfaces en mode pulvérisation, c’est tout aussi radical que les traitements chimiques mais sans polluer et pour moins d'1€ la bouteille !) Votre sol est lourd et peu perméable ? Pensez à l’aérer pour que les racines des brins d’herbe puissent respirer. N’hésitez pas à l’aérer jusqu’à deux fois par an. Après une tonte au plus ras, utilisez une fourche-bêche, ou des patins comportant des clous sous la semelle. Adoptez un rouleau aérateur pour les grandes surfaces. Puis épandre sur toute la surface de la pelouse du sable de rivière (granulométrie moyenne) afin que les trous ne se rebouchent pas trop vite et passez le balai à gazon et arrosez ensuite. En cas de forte fréquentation de la pelouse, il faudra refaire une nouvelle intervention au début de l’automne. Concernant la tonte, veillez à toujours avoir une lame de tondeuse bien affûtée pour ne pas broyer le brin mais le couper net, sachez que plus vous tondez, plus la pelouse repoussera vite et dense (exactement la même chose quand vous coupez une branche, deux autres apparaissent et ainsi de suite)

Entretien du gazon avec une tondeuse

Période d’entretien de la pelouse

L’entretien de la pelouse se fait vers fin février à fin novembre mais le temps a y consacrer se situe plus au printemps après les soins et la première tonte de printemps effectuée afin de reverdir votre pelouse le plus vite possible. Vous trouverez ci-dessous un calendrier vous indiquant les différentes interventions mensuelles. Notez également que les paysagistes préfèrent créer ou refaire une pelouse vers fin septembre, garantissant une meilleure installation pendant l’hiver et une belle reprise dès le printemps suivant.

Pour ceux qui veulent créer, refaire ou embellir leur pelouse

  • Désherber les mauvaises herbes
  • Tondre le gazon au plus ras
  • Scarifier si besoin (mousse)
  • Aérer si besoin ( sol argileux lourd, compacté par le temps et l’érosion...)
  • <
  • Terreauter si besoin ( éléments nutritifs et modification de la structure du sol)
  • Fertiliser le gazon pour lui apporter les éléments nutritifs notamment de l’azote du phosphore et du potassium.
  • Rouler le sol si besoin après les gelées (cela permet d’ancrer les brins d’herbe dans une terre légère, sableuse). NB : obligatoirement lorsque vous ressemez du gazon afin que la graine soit en contact direct avec la terre (pensez à griffer avant de rouler pour enterrer très légèrement la graine).
  • Arrosez pour maintenir une humidité propice à l’enracinement de l’herbe. Vous voilà prêt et équipé en toute connaissance de cause pour rendre à son tour votre voisin “vert” de jalousie

Actions à mener pour entretenir son gazon

Déposer un commentaire

N°1 du bricolage en ligne

Livraison à la carte

Paiements sécurisés

Satisfait ou remboursé